Produits

Le cordon chauffant

cordon chauffant

Le cordon chauffant pour la clim et la pompe a chaleur

Appelé aussi câble chauffant, fil chauffant, ruban chauffant ou encore résistance d’écoulement, le cordon chauffant est un élément électrique pour empêcher le gel dans les canalisations d’eau.

Un cordon chauffant ressemble comme à s’y méprendre à un câble électrique. Le cordon chauffant est une longue résistance qui émet de la chaleur lorsque celle-ci est traversée par un courant électrique. Cette résistance est enrobée d’une gaine de protection capable de résister à la température qui la traverse. Sa puissance est exprimée en watts. Plus la puissance est élevée plus la chaleur émise est élevée. Certains câbles chauffants utilisés dans l’industrie peuvent atteindre 1000° !

Applications générales du cordon chauffant

Poser un cordon chauffant dans le seul but de maintenir une température ou une mise hors gel se nomme traçage électrique. Quelques fabricants se partagent cette spécialité.

Le traçage électrique par cordon chauffant est  énormément utilisé, tant par les professionnels que les particuliers, car il est d’une efficacité remarquable. Le transport, le bâtiment, le BTP font usage du cordon chauffant et du câble chauffant. L’industrie n’est pas en reste, comme dans l’aéronautique ou la pétrochimie, où le câble chauffant et le cordon chauffant interviennent dans diverses applications. Dans nos campagnes, les secteurs agricole et d’élevage ou encore l’apiculture utilisent également le cordon chauffant et le câble chauffant. Et bien sûr, et c’est d’ailleurs le propos principal de cet article,  on fait également appel au cordon chauffant en réfrigération et en climatisation. Bref, le cordon chauffant et le câble chauffant représentent souvent la solution rapide et évidente à un problème de mise hors gel ou de maintien de la température.

Le frigoriste et le cordon chauffant

Une chambre froide conçue pour conserver des produits congelés doit maintenir une température négative. Cette température peut descendre à -18° et même jusqu’à -30°, c’est vous dire que la moindre trace d’humidité se transforme immédiatement en glace. Il n’est pas rare que le sol se transforme en véritable patinoire si la régulation de température dans la chambre froide dysfonctionne ! L’évaporateur, c’est-à-dire l’échangeur thermique chargé de produire du froid, généralement fixé au plafond, produit également de l’eau qu’il faut impérativement évacuer hors de la chambre froide. Cette eau doit donc traverser la chambre froide dans un tuyau incliné vers la sortie. Le frigoriste place un cordon chauffant – il parle de résistance d’écoulement – dans le tuyau d’évacuation des condensats de l’évaporateur de la chambre froide négative pour éviter la prise en gel de cette eau dans la partie du tuyau qui traverse cette chambre froide.

La pompe a chaleur et le cordon chauffant

Prise en glace du ventilateur du groupe de condensation
Prise en glace du ventilateur du groupe de condensation

En hiver, lorsque les températures descendent en dessous du zéro, un phénomène récurrent apparait au groupe de condensation, placé à l’extérieur. Alors que la pompe a chaleur produit de la chaleur pour l’intérieur de la maison, le condenseur du groupe produit de l’eau, qu’il faut évacuer. Ces eaux de condensat se déversent directement sur le sol ou sont recueillies dans un bac à condensat qui se vide par un tuyau vers le sol. Les températures négatives vont progressivement geler les eaux stagnantes et ensuite transformer l’écoulement en stalagmite jusqu’à provoquer une prise en glace du condenseur. On voit à ce moment-là les ailettes, qui dans le bas, sont recouvertes de glace. Les ailettes gelées ne pouvant plus participer à l’échange thermique, le condenseur ne fonctionne plus correctement et la pompe a chaleur n’arrive plus a chauffer la maison. Cette glace remonte lentement jusqu’à recouvrir totalement les ailettes. Il arrive quelquefois que le ventilateur se bloque à cause de la glace.

Pour remédier à ce problème, l’installateur de matériel de climatisation place un cordon chauffant dans le bac à condensats du groupe de condensation de la pompe à chaleur ou de la climatisation !

Vous avez des questions sur le fonctionnement d’une pompe à chaleur, lisez cet article.

Quel cordon chauffant faut-il utiliser ?

Il existe, pour les frigoristes et les installateurs de pompes à chaleur,  un modèle de cordon chauffant spécialement approprié aux problèmes que nous venons d’évoquer. Il s’agit du cordon chauffant dit d’écoulement. Le cordon chauffant d’écoulement dégage beaucoup de chaleur et nécessite un régulateur de contrôle. C’est pour cette raison qu’il doit être couplé au cycle de dégivrage de la pompe a chaleur, l’absence de contrôle pouvant provoquer des dégâts. Ce cordon chauffant a une puissance de 40 ou 50 watts par mètre.

Le cordon chauffant d’écoulement : avec ou sans thermostat intégré ?

Comme son nom l’indique, le cordon chauffant d’écoulement est étudié pour résoudre les problèmes de prise en gel des écoulements, comme par exemple les eaux de condensation ( condensats ) des pompes à chaleur. Ce type de cordon chauffant pouvant être immergé, il est placé à l’intérieur de la tuyauterie ou dans le bac a condensats. Il est généralement enrobé de silicone et offre ainsi énormément de souplesse lors de son placement.

Parce que ce type de cordon chauffant dégage beaucoup de chaleur, il peut faire fondre les matériaux plastiques et provoquer des dégâts.  Son utilisation doit donc être contrôlée par un dispositif qui se charge d’enclencher ou couper sa mise sous tension. Lorsqu’il n’est pas raccordé directement à un régulateur, provenant éventuellement de la pompe a chaleur, on peut le coupler à un thermostat électromécanique. Ce thermostat électromécanique se présente sous la forme d’un petit boitier muni d’une sonde de température et d’un bouton permettant de fixer la température de consigne pour l’enclenchement de la mise sous tension du cordon chauffant.

Le cordon chauffant d’écoulement est également vendu avec un thermostat intégré. De la même manière qu’un thermostat électromécanique, ce thermostat enclenche ou coupe le passage du courant dans la résistance lorsque la mesure effectuée est inférieure ou supérieure à une certaine température. Il n’est cependant pas possible de modifier la température de consigne. Le cordon chauffant avec thermostat intégré est pratique dans la mesure où il se branche donc sans aucun souci de branchements ni de réglage des températures. Il a été spécialement conçu pour cette tâche bien spécifique, ce qui lui interdit toute surchauffe.

Caractéristiques d’un cordon chauffant

raccord du cordon chauffantUn cordon chauffant est composé, dans sa longueur, de deux parties distinctes : une partie chaude et une partie froide. La partie froide est la partie qui se situe immédiatement après les deux brins de fil électrique destinés à son raccordement. Cette partie représente le câble d’alimentation du cordon chauffant. La partie chaude suit la partie froide. Elle peut être signalée par un marquage imprimé sur le cordon.

Le cordon chauffant existe en différentes longueurs standards. La plus petite longueur est de 1 m, puis 1,50 m. Ensuite les longueurs sont des multiples de 1 : 2, 3, 4, 5, 6 et 8 mètres. Ces longueurs représentent la partie chaude du cordon, c’est-à-à dire celle qui va chauffer. A cela il faut rajouter, selon le fabricant, 1 ou 2 m de partie froide.

La plus petite longueur de la partie chaude est de 1 m. Ensuite les longueurs vont de 2 à 8 mètres. Ces longueurs représentent la partie chaude du cordon, c’est-à-à dire celle qui va chauffer. Il existe aussi des longueurs intermédiaires de 1,30 et  1,50 m.

Lorsque le cordon chauffant dispose d’un thermostat intégré, celui-ci est fixé au bout du cordon, à l’opposé de son branchement.

Lorsqu’il n’y a pas de thermostat, le cordon chauffant se termine par un embout de protection moulant l’extrémité du cordon afin d’éviter sa rupture.

Lisez cet article sur le câble chauffant et la mise hors gel des canalisations d’eau à l’aide d’un câble chauffant posé contre le tuyau.

2 réflexions au sujet de « Le cordon chauffant »

    1. Même si le cordon chauffant est couplé à un thermostat, celui-ci demeure une résistance qui n’a pas de polarité. Il n’est donc pas nécessaire de repérer la phase et le neutre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *